COMPTE RENDU DE L'ATELIER 5

#1
Nouvelles énergies

Tourisme vert (suite du précédent atelier)
 Faire découvrir la nature aux urbains :
■ Organisation de rencontres avec des agriculteurs.
■ Référencer les « ateliers nature » existants.
■ Organisation de visites d’exploitations et de fermes.
■ Référencer les exploitations qui ouvrent leurs portes ou sont disposées à le faire.
 Favoriser le tourisme à vélo :
■ Création de pistes cyclables entre et autour des différents sites remarquables du territoire (exemple du Pays de la Loire qui propose des visites des bords de Loire en partenariat avec des loueurs de vélos).
■ Entretenir les pistes existantes :
■ S’associer à des associations cycles locales pour organiser / partager l’entretien des pistes (exemple des pistes de Soignolles-en-Brie qui se dégradent vite).
■ Valorisation des usagers qui délaissent la voiture.
■ Installation d’une signalétique explicite.
■ Aménagement de pistes ou voies pour les cavaliers.
■ Favoriser l’autopartage et la mobilité multimodale.
 Favoriser le développement d’activités économiques associées au tourisme :
■ Promouvoir les sports et loisirs : équitation, pêche, spots nature…
■ Promouvoir les « logements insolites » : cabanes, roulottes, yourtes…
■ Développer une offre de packs « clés en main » activité + logement.
■ Identifier les atouts et faiblesses de la Communauté de Communes sur les sujets liés au tourisme.
■ Création d’un parcours touristique entre Vaux-le-Vicomte et Fontainebleau, via Blandy (projet en cours avec l’office de Melun).
 Renforcer le lien avec et entre les Offices du tourisme :
■ Élaboration d’une convention formalisant la coordination avec et entre ces offices.

Biomasse
■ Structurer la filière des déchets verts, déchets fermentescibles ménagers, déchets de l’industrie agroalimentaire (et notamment les grandes surfaces) :
■ Organisation de la collecte.
■ Organisation du tri et retraitement : méthaniseurs / compost.
■ Utilisation du bois de coupe le long des rivières :
■ Consulter / se synchroniser avec les syndicats de rivières.
■ Consulter / se synchroniser avec les communes pour valoriser les déchets et matières et mutualiser leur collecte.
■ Structurer la production agricole destinée à la méthanisation :
■ Choix des cultures en fonction des contraintes (rendement, odeurs, coût, etc.)
■ Consulter toutes les parties prenantes pour déterminer des emplacements stratégiques des méthaniseurs en fonction de la densité de population, des facilités d’accès, de la présence de vents diffusant des odeurs désagréables (exemple de la décharge de Soignolles, placée sous le vent et cause de désagréments pour les riverains).
■ Sensibiliser, informer et expliquer l’énergie biomasse au plus grand nombre :
■ Création d’ateliers pédagogiques : comment ça marche ? quels intrants ?
■ Organisation de visites de méthaniseurs / stations de méthanisation.
■ Organiser des temps et supports de communication spécifiques à destination :
■ des chefs d’entreprise,
■ des syndicats de déchets,
■ des communes, des particuliers,
■ des propriétaires de parcelles de forêt :
■ Campagne d’information.
■ Identification des propriétaires (qui souvent l’ignorent eux-mêmes).
■ Organisation de regroupements et mutualisation de la taille et la collecte du bois (en partenariat avec la chambre d’agriculture et les communes volontaires).
■ Assumer le devoir d’exemplarité des pouvoirs publics :
■ Installation de chaufferie à bois déchiqueté au sein de la Communauté de Communes et/ou des communes (+ création d’emplois).
■ Permettre aux particuliers alentours de se raccorder au réseau ainsi constitué.


Éolien
■ Fort besoin de pédagogie car l’éolien est une énergie qui suscite beaucoup de questionnements et réticences (« aberration écologique », question du démantèlement des éoliennes, etc.)
■ Informations financières : coûts de fabrication, quantité d’énergie produite, etc.
■ Informations écologiques : nature et provenance des matériaux, recyclage, impact carbone, etc.
■ Quid de la technologie des éoliennes qui fonctionnent grâce aux déplacements des véhicules ?
■ Pertinence des éoliennes individuelles ?
■ Installation d’une éolienne exemple par la Communauté de Communes.

Solaire
■ Besoin de pédagogie et de conseils neutres et objectifs (cf compte-rendu de l’atelier Bâti – Habitat du 19/11/2019).
■ Solaire photovoltaïque :
■ Utiliser les surfaces existantes pour l’installation de panneaux : toitures de supermarchés, industries, parkings, bâtiments publics…
■ Recensement par la Communauté de communes des bâtiments communaux.
■ Finalisation du cadastre solaire en cours d’élaboration par la Région.
■ Synchronisation des acteurs.
■ Favoriser l’exemplarité des collectivités :
■ Exemples des ombragères solaires installées sur les parkings de certaines communes.
■ Systématiser l’installation de panneaux solaires pour tous les projets immobiliers publics, en construction et rénovation.
■ Synchroniser les PLU (vers un PLUI ?)
■ Identification du potentiel des installations en toiture sur tout le territoire (exemple du film « Qu’est-ce qu’on attend ? » en Alsace).
■ Consulter des écoles / universités d’ingénieurs pour développer des partenariats pour la mise en œuvre.
■ Solaire thermique :
■ Favoriser le solaire thermique pour les bâtiments publics et privés.
■ Prendre en compte les paramètres d’orientation et d’ensoleillement dès la phase de conception des projets de construction.
■ Agir sur le règlement des copropriétés et lotissements pour favoriser l’utilisation de chauffe-eaux solaires.

Géothermie
■ Utiliser les forages pétroliers (exemple Vermillon) pour récupérer les calories exploitables.
■ Favoriser les technologies « légères » comme le système de pieux peu profonds autour des habitations.
■ Favoriser l’utilisation des puits canadiens et systèmes de ventilation double flux.
■ Besoin d’information et de pédagogie sur ce sujet (comme sur les autres types d’énergies) ;
■ Développer des « Points Info Énergies » sédentaires et/ou itinérants.
■ Mieux communiquer sur les projets et réalisations existants.

Hydraulique
■ Valoriser les cours d’eau du territoire en dehors de la Seine et de la Marne.
■ Favoriser l’installation d’hydroliennes, notamment pour les habitations isolées.

Hydrogène
■ Explorer la piste de production d’hydrogène sur le territoire, notamment par/avec le SDESM.
■ Rendre la Communauté de Communes exemplaire sur l’utilisation de véhicules à hydrogène. Exemple des taxis Hype mis en place lors de la COP21 à Paris, qui fonctionnent à l’hydrogène.
■ Associer cette technologie gourmande en énergie (électrolyse) à d’autres projets de production d’énergie (notamment solaires, hydrauliques et éoliens).

Sujets transverses
■ Faire de Brie des Rivières et Châteaux un territoire à énergie positive (NB : projet qui suscite certaines réticences : « nous ne sommes pas là pour produire de l’énergie pour les autres »).
■ Diligenter une étude spécifique sur les technologies de production d’énergies renouvelables à favoriser sur le territoire.
cron